Tout au long de votre carrière professionnelle, vous allez être amené(e) à parler argent avec vos collègues, vos supérieurs ou des recruteurs. Même s’il s’agit d’une donnée primordiale pour votre avenir financier, cela n’est souvent pas une chose aisée à aborder. Afin de vous aider à en parler, nous avons lister quelques conseils que vous pourrez appliquer lors de chaque étape décisive de votre vie professionnelle.

Aborder votre salaire lors d’un entretien d’embauche

Lors d’un entretien d’embauche, un double jeu s’installe entre vous et le recruteur. Vous avez chacun une idée de salaire en tête tout en voulant faire la meilleure affaire possible (gagner plus pour vous et payer moins pour eux).

Avant toute chose, informez-vous des salaires moyens dans votre secteur d’activité afin de vous positionner en fonction de vos années d’expériences et de vos expertises.  Vous pouvez aussi en discuter autour de vous ou avec des personnes qui travaillent ou qui travaillaient dans l’entreprise à laquelle vous postulez afin de donner un salaire correspondant à la réalité du marché.

Au lieu de donner une somme au recruteur, vous pouvez lui demander la fourchette de salaire qu’il ou qu’elle a en tête pour le poste en question. La question peut vous être retournée ou vous pourriez obtenir une réponse vague vous permettant de vous positionner.

Si le salaire que l’on vous propose est plus faible que celui que vous aviez en tête, demandez à connaître les avantages sociaux de votre nouvelle entreprise (401(k), vacances, travail à distance, matériels fournis …)

Même si le salaire est une partie important de votre prise décision, montrez d’abord votre enthousiasme pour le poste et la compagnie avant même d’aborder la question du salaire. En montrant que vous souhaitez participer à l’effort collectif, vous instaurez un climat de confiance avec le recruteur qui sera plus à même de vous proposer une bonne rémunération.

Négocier une augmentation

Une récente étude a démontré que plus de 50% des « millennials » (nés autour des années 2000) n’ont jamais demandé d’augmentation, passant à côté de milliers de dollars chaque année ! Et pourtant c’est la solution la plus facile et la plus rapide pour obtenir de l’argent.
Avant de demander un entretien avec vos responsables pour une augmentation, il faut que vous fassiez le point sur vos qualités professionnelles et vos accomplissements au sein de votre travail. C’est souvent plus facile de faire ce genre de demande après la réalisation et l’aboutissement d’un gros projet ou lorsque vos objectifs sont atteints. Mettez l’accent sur ce que vous avez apporté concrètement à votre entreprise (nombre de ventes, de contrats générés …)

Une fois que vous êtes face à votre supérieur, prenez votre temps avant de prendre une décision. N’acceptez pas précipitamment une offre ou un refus. Grâce aux recherches que vous aurez effectuées au préalable (vos accomplissements, les salaires moyens dans votre branche …), vous êtes en position d’argumenter votre demande.

Si jamais une augmentation n’est absolument pas envisageable, proposez une alternative comme le remboursement de vos frais de transports, d’essence ou de cellulaire, une semaine de travail aménagé ou un des jours de vacances supplémentaires.

Discuter argent avec vos collègues

Même s’il peut s’agir d’un sujet tabou, discuter argent et salaire avec vos collègues peut vous permettre de connaître votre valeur sur le marché du travail, de vous positionner par rapport à votre équipe et de connaître votre valeur vis-à-vis de votre supérieur.

Vous pouvez profiter des évaluations annuelles, d’une réorganisation ou de la mise en place d’un nouvel organigramme pour aborder la question avec vos collègues. Les pots de départ peuvent aussi être propice à la confidence des futurs anciens employés.

Dans tous les cas, évitez d’en parler publiquement ou de façon trop directe. Choisissez plutôt une rencontre informelle comme lors d’un dîner ou autour d’un café.

 

Parler argent au travail n’est pas marrant et pas facile à faire mais cela est nécessaire si vous souhaitez évoluer professionnellement (que cela soit dans un nouveau travail ou dans celui que vous occupez actuellement). Préparez-vous à aborder le sujet aux moments opportuns, renseignez-vous sur ce qui se passe dans votre entreprise ou votre secteur et franchissez le cap.