En moyenne, un Canadien dépense plus de 2000$ par an en frais de santé variés. Même si vous avez une bonne assurance, les frais médicaux peuvent vite exploser votre budget. Il s’agit cependant d’une dépense non négociable à laquelle vous allez être fréquemment confronté au cours de votre vie. Afin de ne pas faire une croix sur votre santé faute de moyens, voici quelques conseils pour dépenser moins.

Privilégiez les médicaments génériques

Les pharmacies telles que Jean Coutu, Pharmaprix ou Uniprix proposent leurs propres marques de médicaments. Souvent identiques à ceux des grands laboratoires, leur prix est pourtant bien plus faible. Vous pouvez économiser jusqu’à 50% pour un médicament d’une marque moins connu et pourtant tout aussi efficace.

N’hésitez pas à négocier

Les professionnels de la santé préfèrent quand les factures sont payées plutôt que de passer par des organismes de recouvrement. Vous pouvez demander un rabais en expliquant votre situation ou un échéancier de paiement.

Suivez l’ordonnance de votre médecin

20% des personnes ne suivent pas correctement les prescriptions qu’on leur a données ou ne les prennent pas correctement. En agissant ainsi, vous courrez la chance de retomber malade et de devoir retourner chez le médecin ou pire, de devoir aller à l’hôpital. Ce qui va inexorablement faire grimper la facture.

Consultez les circulaires

Un médicament identique peut être vendu à des prix bien différents en fonction des différentes enseignes autour de chez vous. Wal-Mart, par exemple, propose souvent des petits prix sur des médicaments génériques. Lisez avec attention les circulaires que vous recevez chaque semaine afin d’acheter le médicament dont vous avez besoin au meilleur prix.

Relisez vos factures

Vérifiez bien toutes les dépenses qui vous ont été facturées afin d’être sûr que vous en ayez réellement bénéficié. Il se peut qu’on vous ait facturé un service que vous n’avez pas reçu ou un service qui est normalement couvert par votre assurance. Si vous constatez une erreur, appelez votre médecin ou l’hôpital afin que la facture soit rectifiée.

Évitez les urgences

Les urgences doivent être votre dernier recours. Cela vous coûtera plus cher qu’une visite chez le médecin pour au final recevoir le même traitement. Pour les maux du quotidien, passez d’abord à la pharmacie et prenez rendez-vous chez votre médecin si les symptômes persistent. Vous économiserez du temps et de l’argent.

Prenez soin de vos dents

Saviez-vous que vos dents sont directement liées à votre cœur ?  Une mauvaise hygiène dentaire peut mener à des maladies cardiovasculaires, à du diabète, à de l’ostéoporose et même à Alzheimer. Si votre assurance ne couvre pas ces frais, renseignez-vous auprès des écoles de dentistes et des tarifs pratiqués pour des soins effectués par les étudiants.

Pensez à garder vos reçus

Les primes d’assurance que vous payez tous les ans sont admissibles au crédit non remboursable. Vous pouvez déclarer vos médicaments sous ordonnance, vos lunettes, le dentiste, l’acuponcture, le psychologue … et plein d’autres soins. Vous pouvez même demander à votre pharmacien de vous sortir un relevé de vos débours annuels.

Les dépenses de santé doivent être considérées et traitées de la même manière que vos dépenses quotidiennes. N’hésitez pas à comparer les prix, à négocier et à faire des choix en fonction de votre budget.