Faire une demande de prêt est une étape importante et une grande décision. De ce fait, il se peut que vous angoissiez à l’idée de choisir la personne qui deviendra en quelque sorte responsable de vos biens. Il existe un bon nombre d’histoires désolantes où certains courtiers ont profité de la naïveté de leurs clients. Sans oublier l’apparition de plus en plus croissante d’entreprises illégales dans le domaine du prêt. Entendre toutes ces mauvaises aventures rend, à juste raison, les gens méfiants envers les commerces de prêt et envers les courtiers. Comment, alors, éviter tous ces pièges et contracter un prêt en toute sécurité? Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le bon courtier pour votre prêt.

  1. Faites vos recherches

Avant de signer quoi que ce soit, faites vos recherches. Informez-vous sur le type de prêt que vous désirez et recherchez les courtiers qui offrent le prêt qui correspond à votre situation. Furetez sur Internet pour recueillir le plus de renseignements possible. Téléphonez à différents courtiers juste pour vous donner une idée des possibilités du prêt ou pour éclaircir certains points que vous n’auriez pas compris. Vérifiez les taux d’intérêt, les offres ou les promotions. Assurez-vous de connaître toutes les conditions qui se rattachent au prêt et au remboursement, évidemment. Un prêt est un engagement financier qui doit être pris au sérieux, que ce soit un prêt à court ou à long terme. Toutes ces démarches vous permettront d’avoir l’esprit tranquille quand viendra le temps d’arrêter votre choix définitif.

  1. Demandez à votre entourage

Après avoir fait toutes vos recherches, demandez conseil à vos amis, à votre famille ou à vos collègues. Informez-vous aussi auprès de gens qui ont contracté des prêts. Il y en aura probablement 1 ou 2 personnes qui auront des conseils particuliers ou des références à vous fournir. Entre autres, ils sauront vous recommander un courtier ayant une bonne réputation, une expérience reconnue et assurant un service impeccable et honnête.

  1. Vérifiez les offres et les promotions

Si un courtier vous offre un bon prix et un taux d’intérêt sous la moyenne par exemple, il est important de vérifier s’il y a des conditions  particulières qui s’appliquent. Rien n’est gratuit! Et ce qui est trop beau pour être vrai devrait vous alerter. Soyez toujours vigilant et gardez l’œil ouvert. C’est par ailleurs pour cette raison que vous avez fait des recherches au préalable. Au fil de vos démarches, vous aurez sûrement remarqué  les signes de malhonnêteté chez certains courtiers ou prêteurs. Vous saurez donc les éviter et par le fait même vous épargner des migraines.

  1. Exigez un écrit

Si vous faites votre demande en ligne, assurez-vous de recevoir une copie écrite de tout ce qui a été discuté et abordé comme conditions de l’entente, et ce, bien sûr avant de signer et de vous engager. Demandez que les informations vous soient postées ou envoyées par courriel de manière à pouvoir conserver une copie dans vos dossiers. Sachez aussi qu’un courtier, opérant en toute légalité, voudra aussi de son côté avoir toutes les parties du contrat par écrit. Un accord verbal ne vous mènera pas loin, si vous vous faites arnaquer. Alors, une entente écrite est une précaution pour vous prémunir contre les malfaiteurs.

  1. Choisissez le professionnalisme

Dans l’éventualité où vous choisiriez de procéder par Internet pour contracter un prêt, vérifiez toujours si le courtier a pignon sur rue. En effet, il est toujours bon de rencontrer en personne le courtier qui vous servira, ne serait-ce que pour vous assurer de bien comprendre toutes les conditions. De plus, une rencontre vous permet de vérifier sur place le fonctionnement du courtier, son professionnalisme de même que son expérience dans le domaine. Une visite vous donnera une bonne idée de sa réputation. Vous pourrez constater si le commerce est achalandé, le type de clientèle que le courtier dessert, l’organisation physique du local ainsi que la personnalité du prêteur. Sachez voir les traits d’un professionnel : courtoisie, respect et honnêteté dans les transactions sont assurément des indices d’une bonne réputation. C’est facile d’ouvrir un commerce et de lancer une entreprise de prêt. Mais, c’est encore plus difficile de la garder et d’avoir du succès en affaires.

  1. Prenez votre temps

Vous ne devriez jamais prendre une décision financière à la légère, et encore moins en vitesse. Ne vous précipitez jamais dans le processus d’une demande de prêt. Et surtout, ne laissez pas un courtier vous pousser à faire quelque chose que vous n’êtes pas sûr de vouloir. Les prêteurs se doivent d’être patients, de prendre le temps de répondre à toutes vos questions, et aussi d’être en mesure de vous donner toutes les informations dont vous avez besoin. Prenez toujours le temps de réfléchir afin de vous sentir à l’aise avec votre décision. Après tout, c’est vous qui serez responsable du prêt et… du remboursement.

Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit. Vérifiez et contrevérifiez si nécessaire les informations. De plus, fiez-vous à votre intuition ou à votre instinct. Si vous sentez qu’un courtier vous dit seulement ce que vous voulez entendre, ou qu’il vous cache des renseignements, quittez le commerce. Demeurez vigilant en tout temps. Faire une demande de prêt est une transaction qui demande réflexion et exige du temps de recherche. Un courtier doit être prêt à vous écouter, à vous fournir tous les renseignements et à bien évaluer vos besoins pour déterminer le prêt le plus adapté à votre situation. De votre côté, prenez le temps de lire les informations et de bien les comprendre. Si toutes ces conditions sont réunies, vous devriez vous sentir en confiance et être en mesure de choisir le bon courtier.