Est-ce que vous connaissez bien le domaine du prêt sur gage? Si la réponse est non, ne vous inquiétez pas, cet article vous expliquera toute la démarche. D’autre part, si vous avez déjà contracté un prêt sur gage, il se peut que vous ayez négligé ou oublié certains aspects dans la transaction. Pour bien maitriser ce domaine d’affaires, il est bon de savoir tout ce que vous pouvez retirer de ce type d’échange. Que ce soit pour bénéficier du meilleur prix possible, pour assurer une bonne transaction, et ce, en toute quiétude, vous devez vous préparer. Il y a place à la négociation! Le saviez-vous? Pour vous permettre de réussir vos transactions, voici tout ce que vous devez savoir sur les prêts sur gage.

 

  • Quel est le fonctionnement d’un commerce de prêt sur gage?

Ce type de commerce vous donne de l’argent comptant en échange d’un objet de valeur. Le montant varie selon la valeur qui est attribuée à votre article. À la suite de la transaction, votre objet appartient au commerce. Selon l’entente négociée, votre objet est soit mis en vente chez le prêteur sur gage, ou encore il est placé en sécurité jusqu’à ce que vous remboursiez votre prêt. Il va de soi qu’une date a été fixée pour le remboursement total.  Le but de cette entreprise est d’offrir des prêts. De ce fait, le prêteur sur gage souhaite plus ou moins s’occuper de la vente. Pourquoi? D’une part, la valeur des objets fluctue et est donc très variable. D’autre part, le prêteur sur gage fait son argent avec les prêts, car c’est l’activité qui lui procure le meilleur rendement.

  • Comment pouvez-vous obtenir un prêt sur gage?

Pour avoir un prêt, vous devez évidemment avoir un ou des objets de valeurs à échanger. Par exemple, si ce sont des bijoux, vous devez aussi fournir les preuves qu’ils vous appartiennent. Vous avez aussi besoin de montrer une pièce d’identité. Les prêteurs sur gages n’ont aucunement besoin de chèque ou d’information bancaire à votre sujet, car l’échange se fait en argent comptant.

  • Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit!

Il se peut qu’on vous parle en mal des prêteurs sur gage. En effet, par le passé, les médias ont véhiculé une image négative de ce type de commerce. Pour vous rassurer, sachez qu’aujourd’hui ils sont très réglementés. En effet, les commerces de prêt sur gage doivent se soumettre aux lois fédérales et provinciales, comme toutes les autres entreprises, par ailleurs. L’encadrement légal a fait en sorte de rétablir la réputation de ces commerces. Ainsi, ils fonctionnent adéquatement. Ils demeurent en affaires longtemps, car ils ont compris que la qualité du service offert à leur clientèle faisait foi de la réussite de leur entreprise. Ils savent aussi que la concurrence est là. De ce fait, les prêteurs sur gage ont avantage à respecter la loi.

  • Ne perdez pas vos documents!

Une fois que vous avez reçu votre prêt, le marchand vous donne un reçu. Il est bien important que vous conserviez ce papier. C’est en effet la seule preuve que vous avez sur la transaction. Ce reçu est également la pièce qui justifie l’échange. Il vous sert aussi de contrat. Tous les points importants sont inscrits sur ce reçu. Vous y retrouvez la date limite du prêt, le montant des frais d’intérêts et les frais supplémentaires, s’il y a lieu.

  • Combien payerez-vous en frais d’intérêt?

Les frais d’intérêts varient d’une province à l’autre. Habituellement, les taux jouent entre 5 % et 25 %. Cependant, la plupart du temps, les taux approchent les 25 %. En effet, le commerçant a inclus les frais d’intérêt, les frais d’administration et le coût de l’entreposage. La majorité du temps, vous devrez payer minimalement les frais d’intérêt, et ce, tous les mois, si vous ne voulez pas perdre vos biens.

  • Combien de temps vous est-il alloué pour rembourser votre prêt?

Ce facteur varie selon le montant du prêt et les conditions du commerce. Normalement, la période de remboursement s’échelonne sur un à quatre mois après la transaction initiale. La plupart des commerces vous offrent la possibilité de prolonger la période de remboursement. Si tel est le cas, sachez que des frais supplémentaires seront ajoutés.

  • Comment rembourserez-vous votre prêt?

Quand le temps arrivera de rembourser votre prêt, et ce, bien sûr avant la date limite, vous vous rendez chez le prêteur sur gage pour payer la totalité du prêt, incluant les frais d’intérêt. Vous récupérez ensuite votre article. Toutefois, dans l’éventualité où vous choisissez, pour toute sorte de raison, de ne pas retourner quérir votre article, sachez qu’il appartiendra désormais au commerçant. Votre crédit ne sera aucunement affecté. Vous ne serez pas harcelé par le commerce. Vous aurez tout simplement perdu votre bien. Selon la plupart des prêteurs sur gage, un peu plus de 80 % des gens remboursent leur prêt et récupèrent leur article mis en gage.

  • À quel endroit votre article sera-t-il remisé?

Pour cette question, vous devez en discuter avec votre prêteur sur gage. Lui seul a la réponse précise. En général, le marchand a prévu un endroit pour remiser, garder ou entreposer les objets de valeurs. Entre autres, il porte une attention particulière aux objets que les gens désirent récupérer. Selon la dimension de votre article, parfois les commerçants possèdent un entrepôt consacré exclusivement à cet effet.

  • Les prêteurs sur gage acceptent-ils des objets volés?

Les prêteurs sur gage suivent les règlements et ils respectent la loi. Ils ont par ailleurs un accès facile aux autorités légales. De ce fait, chaque article mis en gage, ou en vente, est documenté et classé. De plus, un dossier est ouvert sur toute personne qui fait une transaction avec un prêteur sur gage. Une pièce d’identité est toujours exigée et elle est vérifiée. Parfois, une photographie est prise. Toutes ces informations sont classées dans un fichier. Le commerce doit habituellement fournir ces registres aux autorités légales, lesquelles valident les informations. Ce n’est qu’ensuite que le prêteur sur gage peut mettre en vente l’article que vous lui avez apporté. Cette mesure existe pour éviter la vente de biens volés. Dans le cas où le commerce achèterait un objet volé, si la documentation n’est pas valide l’objet est saisi par la police, et ce, aux frais du commerce. Le prêteur sur gage a donc avantage à respecter la loi, de même que vous!

  • Craignez-vous de vous faire arnaquer?

Rien dans la vie n’est à l’épreuve des gens malhonnêtes. Toutefois, pour vous rassurer, sachez que les prêteurs sur gage se doivent d’être honnêtes s’ils veulent demeurer en affaires. En effet, ils comptent sur une clientèle régulière et le bouche-à-oreille pour faire du profit. Plus ils prêtent, plus ils font d’argent, car ils récoltent des profits sur les intérêts. Comme tout se sait dans la vie, ils ont vraiment avantage à jouer franc jeu avec leur clientèle. Cela étant dit, vous pouvez avoir l’impression de vous faire avoir parce que les intérêts sont élevés. En fait, vous devez comprendre que les prêteurs sur gage ne font pas de vente au détail. Ils doivent faire une marge de profit s’ils veulent demeurer en affaires. C’est donc normal qu’ils ne vous paient pas la valeur réelle de votre article.

Comme vous le constatez, il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte lorsque vous optez pour un prêt sur gage. Vous savez aussi qu’il y a des bénéfices à retirer si vous décidez de faire des affaires avec ce type de commerce. En effet, les prêteurs sur gage vous permettent de recevoir rapidement de l’argent comptant, et ce, au moment où vous en avez besoin. La seule façon d’être à l’aise avec les prêts sur gage, c’est d’être bien informé de toutes les démarches pour réussir une transaction. Et quoi de mieux que de vivre l’expérience pour en parler!